1340 boul Pie XI N
CP 88046 Québec QC G3J1Y9
Lun - Ven 8.00 - 20.00

OCRE FERREUX

Définition extraite de la norme BNQ 3661-500/2012 :

Dépôt d’ocre : matière visqueuse de couleur ocre, composée d’un sol ferreux et d’eau, qui se forme sous l’action de phénomènes chimiques et microbiologiques, notamment dans les systèmes de drainage des bâtiments.

SERVICE OFFERT PAR

Ce phénomène est directement lié aux : caractéristiques du sol; conditions des eaux souterraines.
Les dépôts d’ocre sont détectables par leur : couleur orangée, rouge, brun pâle ou brun foncé; consistance gélatineuse (boue).
Ces caractéristiques croîtront au fil du temps et peuvent s’intensifier selon le taux d’oxydation.

Deux types de processus entraînent les dépôts d’ocre :

A. Le processus CHIMIQUE

B. Le processus BIOLOGIQUE (présence de bactéries)

A. Processus des dépôts d’ocre d’origine CHIMIQUE : Le fer soluble contenu dans le sol migre dans le drain français par l’eau de drainage;

Les ions ferreux s’oxydent au contact de l’air et deviennent solides; Un composé organique (une boue) se forme.

B. Processus des dépôts d’ocre d’origine BIOLOGIQUE : La bactérie présente dans l’eau extrait l’oxygène du fer et provoque ainsi la réduction en ions ferreux;

Le fer réduit (ions ferreux) et solubilisé migre dans le drain français par l’eau de drainage; Les ions ferreux s’oxydent au contact de l’air et deviennent solides;

Un composé organique (une boue) se forme.

Note : Une combinaison des deux processus augmente considérablement l’effet d’oxydation. Le processus biologique est plus marqué.

ÊTES-VOUS PRÊT?

Notre équipe est composée de représentants qui se feront un plaisir de vous rencontrer afin de discuter des différentes possibilités concernant votre projet.

CE QU'ILS DISENT DE NOUS...